Dissuader par vidéo protection

Dissuader par vidéo protection

Depuis avril 2009, un réseau de caméras implantées au centre-ville est relié à un centre de supervision où veillent en permanence des opérateurs en relais pour la transmission des images aux services de police. Les faits de délinquance sont pris en compte en temps réel. Il est possible d’intervenir en flagrant délit tout en disposant ultérieurement des images enregistrées (conservées 168 heures) à la disposition de leurs enquêtes judiciaires. Le système de vidéo-protection est avant tout un dispositif dissuasif, son principal intérêt étant de prévenir des actes de malveillance et de favoriser la tranquillité des espaces publics les plus exposés aux incivilités. L'exploitation des images et le fonctionnement de ce système sont placés sous le regard attentif d'un comité d'éthique. Le dispositif fait également l'objet d'une convention tripartite entre la ville de Dijon, la préfecture et les services de police fixant son fonctionnement dans le respect des obligations légales.