Restauration municipale

Présentation générale

La direction de la restauration municipale produit plus d’un million de repas par an. Utilisant un matériel haut de gamme dans une organisation très rationnelle, les prestations sont réputées pour leur grande sécurité alimentaire. Elle assure le service à table dans les cinquante restaurants scolaires, et livre les repas destinés aux écoles, accueils de loisirs et au restaurant du personnel municipal. Depuis septembre 2010 la restauration scolaire bénéficie d'une tarification proportionnelle aux revenus des familles pour que chacun puisse y accéder.

Zoom sur...Basse consommation et nouveaux comportements

Basse consommation et nouveaux comportements

L’année 2010 est marquée par la construction d'un bâtiment de restauration basse consommation au groupe scolaire Montmuzard. Cet équipement offre un cadre spacieux, coloré et chaleureux aux enfants. Il s’inscrit surtout dans un cercle vertueux illustrant la mutation des pratiques constructives et comportementales dans l’optique de réduire les consommations d’énergie et les émissions de CO². C'est le premier bâtiment de restauration basse consommation dans l’agglomération. La construction elle-même et sa consommation énergétique constituent l’une des clefs d’entrée pour entamer une démarche de développement durable. Elle représente une étape importante dans la sensibilisation aux nouvelles règles visant à réduire très sensiblement notre consommation énergétique et notre empreinte écologique. Elle est également emblématique de l'attention que porte la Ville de Dijon au développement durable dans le fonctionnement du service de restauration, qui se traduit notamment par le développement des acquisitions de produits issus de l'agriculture biologique et par l'extension des circuits courts.

Agriculture biologique et circuits courts

Agriculture biologique et circuits courts

Au cours de l’année scolaire 2009/2010, la part du budget alimentaire consacrée à l’acquisition de produits issus de l’agriculture biologique a progressé de 2 % à 9 %. Outre le pain servi quotidiennement aux enfants, des produits d’épiceriepsit ;Ti0n]; siquesomelematle, leslogique. Elle estition de produits issus de l’agries circ