Organiser les élections, l’éthique du service public

Organiser les élections, l’éthique du service public

Les principales missions du service des élections consistent à assurer l’inscription sur les listes électorales, à organiser les élections politiques et professionnelles et à procéder aux opérations de recensement de la population. Son action, fondée dans l’histoire des collectivités territoriales, le porte garant d'une éthique de service public, du respect des textes, de la qualité d'accueil des usagers et de la gestion de leurs demandes. Sa logistique professionnelle est particulièrement mobilisée lors des scrutins, tant dans la préparation matérielle que dans l'organisation des bureaux de vote, la constitution du dossier de chaque secrétaire sur une centaine de points de vote. Une organisation très rigoureuse est également nécessaire pour la collecte du recensement en partenariat avec l'INSEE. Cette fonction fait en effet appel à un coordonnateur et son adjoint, un contrôleur, un agent d’accueil ainsi qu’une trentaine d’agents recenseurs répartis sur l’ensemble du territoire communal. La ville de Dijon fait partie des communes dont la population est en augmentation et dépasse le seuil des 150 000 habitants (151 543 habitants au 1er janvier 2010). 2010, année de scrutin pour les élus du conseil régional de Bourgogne, aura également permis de lancer ou d’acquérir deux nouvelles applications informatiques. L’une, «Adagio», assure la gestion de la liste électorale, l’autre, «Soprano» est dédiée aux opérations de scrutins proprement dites. Le service des élections échange fréquemment avec ses homologues des autres communes, analyse l'incidence des évolutions juridiques, politiques et socioéconomiques. Il conseille et alerte sur les risques juridiques et administratifs tout en sachant entretenir une relation de confiance avec tous les élus.