Direction des marchés, une culture formalisée

Direction des marchés, une culture formalisée

En quelques années, face à l’environnement de la commande publique considérablement modifié, la direction des marchés publics a installé le réflexe des procédures et de la mise en concurrence, source d’efficacité de l’achat public. Cette entité a construit dans les services municipaux une véritable culture comprenant trois grandes étapes : l’aide à l’élaboration des besoins, l'étude de l'environnement économique en étroite concertation avec la direction des achats, le traitement administratif et juridique du dossier de consultation. Le montage du dossier est réalisé en collaboration avec les services acheteurs. La démarche englobe la rédaction des pièces administratives, la publication des avis d'appel publics à la concurrence, la gestion et le suivi de la mise en œuvre des procédures et enfin la préparation et le suivi des séances des commissions d’appel d’offre. La direction des marchés publics intervient également pour le traitement des litiges en lien avec le service juridique. Établissant les tableaux de bord de son activité, elle organise sa veille juridique et réglementaire car l'activité contentieuse est extrêmement dynamique au plan national comme au plan européen. Avec la direction des achats et le Grand Dijon, la direction des marchés publics participe activement à la mise en œuvre des groupements de commande, source d'achats performants tant sur le plan économique que technique pour les communes de l'agglomération qui le souhaitent. Sachant tirer parti avantageusement de la dématérialisation, la direction des marchés publics a engagé depuis 2005 un processus de modernisation de la commande publique et d’amélioration de son efficacité : publicité élargie sur les plateformes web, mise en ligne des dossiers de consultation, candidatures électroniques, transmission dématérialisée des pièces au contrôle de légalité et prochainement au trésorier municipal.